mercredi 14 septembre 2016

Samba, une force tranquille.



La danse éveille. Elle détruit nos démons. Elle permet d'évacuer tout ce qui nous empoisonne. Et enfin elle nous permet de renaître. Elle est une déesse, une magicienne, une bonne fée, une prêtresse, un ange. Les hindous ont représenté cette force à travers le Nataraj (naṭarāja : roi de la danse), qui symbolise le renouvellement périodique du monde, en un rythme infini de dissolutions et de naissances. La danse de Shiva étant pour eux à l'origine de la création du monde et d'une domination sur l'ignorance et l'illusion. 
J'aime la samba. Mais j'aime surtout la danse. J'en ai pratiqué plusieurs. Et je les pratique toujours. Chaque version de cette force cosmique est une façon de se renouveler constamment. 



"Exister est un fait, vivre est un art". "Le créateur, ou l'artiste, ne se contente pas de produire un objet utile, mais il investit cet objet de sa subjectivité, de son ressenti personnel : il va incarner dans son oeuvre son idea, c'est-à-dire le projet, la vision qu'il porte en lui et dans laquelle d'autres vont se retrouver, car la création artistique, acte gratuit sans "utilité" réelle, est une activité symbolique qui s'adresse au plus profond de l'être." Frédéric LENOIR, Petit traité de vie intérieur, pages 9, 39 et 40. 

Bonne danse à tous! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...