mardi 7 février 2017

Portes encens en pâte polymère


Quand on tombe sur des pâtes polymère au fond d'une boîte en faisant son déménagement, on ne résiste pas à l'idée d'en faire quelque chose surtout quand les couleurs nous plaisent autant que celles-ci et que la texture est belle.

Depuis notre réaménagement, au lieu de racheter des portes encens, j'ai décidé d'en fabriquer. Les pâtes polymère avaient alors trouver leur utilité.

Facile à utiliser à condition de se munir de quelques outils et d'un four électrique, si possible non utilisé pour la cuisson des aliments, car les pâtes polymère dégagent des composés toxiques pendant la cuisson, qui adhèrent au four.

Je sais que le travail de la pâte polymère est très exigeant. J'ai pris le parti ici de garder les objets cuits bruts, non poncés et non vernis, avec leur défauts apparents. J'aime les objets en matières brutes. J'aime observer les défauts d'un objet aussi car c'est une façon d'être en présence d'un hasard de la fabrication, et cela témoigne du réel travail manuel de l'objet.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...